Création d’un microscope automatisé utilisant l’apprentissage profond

Type de poste
Niveau d'étude minimal
Dates
Durée du poste
Contrat renouvelable
Contrat non renouvelable
Date de prise de fonction
Date de fin de validité de l'annonce
Localisation
Nom de la structure d'accueil
Adresse

IGDR, CNRS UMR 6290 / Univ. Rennes 1, 2 av. du Prof. L. Bernard
CS 34317
35043 Rennes
France

Contacts
Jacques Pécréaux
Marc Tramier
Email du/des contacts
jacques.pecreaux@univ-rennes1.fr
marc.tramier@univ-rennes1.fr
Description

Le projet Roboscope se veut une avancée révolutionnaire pour les microscopes à fluorescence, qui sont devenus l’outil de base pour la recherche en sciences du vivant. Il s’agit de rendre les microscopes intelligents, c’est-à-dire capables de comprendre ce qu’il se passe en temps réel dans l’échantillon pour adapter en conséquence les paramètres de l’acquisition des images.

Le candidat retenu choisira et adaptera une approche d’apprentissage profond, pouvant être embarquée et exécutée en temps réel afin de réaliser la classification. Après une preuve de concept, l’ingénieur accompagnera l’industrialisation afin de produire un prototype approprié pour faire une démonstration. Pour cette étape d’embarquement, il fera équipe avec l’équipe R&D de Photon Lines. Enfin, l’ingénieur accompagnera la réalisation de deux applications de biologie démontrant les capacités du prototype, faisant équipe avec un ingénieur en microscopie pour la biologie recruté sur le projet.
Le travail sur le projet s’effectuera au sein de l'équipe de Jacques Pécréaux, en lien étroit avec celle de Marc Tramier à l’Institut de Génétique et Développement de Rennes, campus de Villejean. Le projet s’effectuera également avec les équipes R&D de Inscoper et Photonlines

Candidat.
Doctorat en informatique/mathématiques appliquées, ou un diplôme d’ingénieur avec 3 ans d’expérience au moins.
Expérience démontrée sur un sujet connexe à l’apprentissage profond incluant une connaissance du domaine et au moins une mise en œuvre réussie.
Motivé par un environnement multidisciplinaire (mathématiques appliquées, physique de la matière molle, optique, biologie cellulaire), aimant travailler en équipe et capable de communiquer professionnellement en anglais.