décès de Christophe Caron

Le bureau de la SFBI s'associe aux messages et hommages ci-dessous, nous sommes très marqués par la disparition de Christophe.

Si vous souhaitez laisser un témoignage, merci d'utiliser le système de commentaires ci-dessous.

Morgane Thomas-Chollier et Hélène Chiapello, pour le bureau de la SFBI

Message du 5 mai 2018 de Jacques van Helden et Claudine Medigue (IFB):

C'est avec une immense tristesse, et dans un état de choc total, que nous vous faisons part du décès de Christophe Caron, survenu hier en fin de journée suite à une crise cardiaque, alors qu'il s'adonnait à son sport favori : le foot (il était défenseur droit...).

Christophe était apprécié de nous tous pour son enthousiasme, son dynamisme, sa volonté de faire avancer tout ce qu'il entreprenait, sa capacité à fédérer, son amour du travail collectif, son égale bonne humeur et sa joie de vivre... la liste est longue.

Son investissement a profondément marqué la communauté bioinformatique et notamment l'IFB, dont il fut un pionnier de plusieurs actions (communauté Galaxy, développement de ressources en lien avec MetaboHub, e-learning) et devint  un moteur de la réorientation, en tant que co-concepteur du projet 2018-2021, responsable du déploiement d'un réseau distribué de ressources informatiques, pilote de la task force mutualisée, et membre du collège de direction.

Christophe laissera une trace durable dans nos esprits; il va terriblement nous manquer !

Bien amicalement,

Jacques et Claudine

 

Message du 7 mai 2018 de Hervé Monod pour l'INRA:

Chers collègues,

C'est avec une très grande tristesse que nous vous faisons part du décès de Christophe Caron, survenu brutalement vendredi 4 mai au cours d’une activité sportive. Christophe était ingénieur de recherche INRA et directeur de l'unité Ingenum (département MIA) située sur le centre de Toulouse.

Les obsèques de Christophe auront lieu le mercredi 9 mai à 14h30 à la Chapelle Saint Pierre de Saint Pol de Léon. Une dernière visite peut lui être rendue au centre funéraire dans la zone de Kervent. Il sera ensuite inhumé à Plougernevel près de Rostenen. 

Cette nouvelle est un choc pour beaucoup d'entre nous, car Christophe était une personne très dynamique et avide de contacts, à la croisée de nombreux chantiers d'importance pour l'institut dans le cadre de la bioinformatique et du numérique.

Christophe a exercé ses activités professionnelles au centre INRA de Jouy-en-Josas de 1993 à 2008, période au cours de laquelle il est devenu ingénieur diplômé du CNAM en informatique. Technicien réseau puis ingénieur « systèmes et réseaux » pour la direction informatique de Jouy, Christophe a ensuite joué un rôle essentiel pour l’unité MIG (Mathématique, Informatique et Génome), commune à trois départements INRA et pionnière de la bioinformatique, en particulier en créant la plateforme Migale. De fin 2008 à 2016, Christophe a été recruté par le CNRS comme responsable du service informatique et bio-informatique de la Station Biologique de Roscoff, assurant le développement d'une autre plateforme de bioinformatique (ABiMS pour "Analysis and Bioinformatics for Marine Science") et la co-coordination de l'axe bio-informatique du dispositif inter-régional Biogenouest. C'est pendant cette période qu'il est devenu membre du comité de pilotage de l'Institut Français de Bioinformatique (IFB) et qu’il a initié la structuration de la communauté Galaxy française. 

Revenu à l'INRA début 2016, Christophe a participé à l'aventure de l'unité Ingenum, créée sur le centre de Toulouse au sein du département MIA et sous l'égide du DTN (Délégué à la Transition Numérique). La vocation d'Ingenum est d'accompagner les unités des départements de recherche de l'INRA pour qu'elles répondent aux défis de la transition numérique. L'attrait pour cette mission a conduit Christophe à travailler à l'élaboration d'une nouvelle feuille de route pour Ingenum, à mobiliser des ingénieurs pour l'accompagner et à prendre la direction officielle de l'unité depuis le 1er février 2018. Dans ce cadre, Christophe était impliqué dans de nombreux chantiers INRA liés au numérique et à vocation très transversale: AgroDataRing, CATIs 3G, e-infrastructures, catalogue des actifs stratégiques, pépinière SDN, etc. Loin de se satisfaire de ces seules activités, Christophe s'était fortement investi en parallèle dans le nouveau projet de l'IFB porté par Claudine Médigue (CNRS) et Jacques van Helden (AMU), pour lequel il copilotait le workpackage Infrastructures de Calcul et dont il avait été nommé membre du comité de direction. Il était également co-initiateur et co-porteur de la toute récente e-infrastructure OMeR dédiée à l’analyse de données de métabolomique.

Fort de ces multiples activités et voyageur infatigable, Christophe était en relation avec un nombre incalculable de collègues à l'INRA et en dehors de l'INRA, qui ont tous eu l'occasion d'apprécier ses compétences, son esprit créatif et collectif, sa volonté d'entraîner les autres avec conviction et bienveillance. Les témoignages convergent pour louer ses qualités humaines et professionnelles exceptionnelles et pour regretter que leur cours soit interrompu si brusquement. 

Avec Christine Cherbut, directrice générale déléguée à la science de l’INRA, de très nombreux collègues de Christophe s’associent à nous pour témoigner de leur sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à ses collègues les plus proches. 

Hervé Monod (CD MIA), Michaël Chelle (DTN), Hélène Chiapello, Christine Cierco-Ayrolles, Christine Gaspin, Sophie Schbath

 

Message du 31 mai 2018 de Cécile Ghesquière, compagne de Christophe:

 

 

Commentaires

 Je suis très triste

 

Je suis très triste d’apprendre cette nouvelle. Sa disparition fut vraiment un grand choc pour moi. Christophe est un collègue et ami que j’apprécie beaucoup.

 

Avec Claude, nous avons eu de la chance de rencontrer Christophe au cours de l'organisation de la 1ère édition de l’Écoles de Bio-informatique de Roscoff. Christophe est quelqu'un de très compétent, impliqué et efficace. Sans lui, nous n’aurions pas eu tel grand succès. Nous arriverons en 7ème édition cette année. Je garderai le souvenir des soirées, des plateaux de fruits de mer, et ses bonnes humeurs à Roscoff. Je regret également de jamais aller au bar avec lui à Roscoff pendant les Écoles Bio-informatiques.  Christophe, tu vas nous manquer.

 

Chunlong

 

Encore choquée par cette

Encore choquée par cette disparition, j'adresse toutes mes condoléances à toute la famille et les proches de Christophe.

J'ai fait la connaissance de Christophe quand j'étais en thèse à Jouy-en-Josas et l'ai retrouvé avec plaisir à l'IFB, quelques années plus tard. Pour moi, il restera une personne dynamique, tournée vers les autres,  travaillant toujours en vue du bien commun. Dans l'un des derniers mails qu'il m'a adressés, il souhaitait donner une nouvelle forme au groupe de travail Galaxy et a utilisé un terme qui était tout à son image, je cite ci-après un extrait de son mail:  " [...] réfléchir aux formes du GT pour la suite, avec un nouveau terme mais qui a du sens : Community Building ! ". Clairement, Christophe participait à la construction de la communauté bioinfo et il va profondément nous manquer!

Guillemette Marot, co-responsable de la plateforme bilille (plateforme de bioinformatique et bioanalyse de Lille)

Où qu'il soit, ça va bouger

 

Je me joins à tous les messages sur le dynamisme, le professionnalisme et l'humanité de Christophe. Il va nous manquer professionnellement et personnellement. Ce fut un choc dont j’ai toujours du mal à me remettre.

Je ne sais pas s’il y a un « quelque part » ou un « quelque chose » après la vie. Mais si c’est le cas, ceux qui sont maintenant avec lui doivent s’attendre à monter des milliers de projets, à passer des nuits très courtes à bosser dans la bonne humeur et avec enthousiasme. Pas sûr que Christophe puisse y faire de la plongée comme il aimait ou y boire ses rhums préférés. Mais c’est certain que pour les gens là-haut ou là-bas, comme pour nous, il y aura un avant et un après cette belle rencontre.

Tu vas nous manquer mec.

Fabien JOURDAN - PhD - DR2 INRA
Fabien [dot] Jourdan [at] inra [dot] fr
Tel - +33 (0)5 82 06 63 95 -
INRA UMR1331 Toxalim
180 chemin de Tournefeuille St-Martin-du-Touch
BP 3 31931 TOULOUSE CEDEX France

En hommage à Christophe

La nouvelle tombée ce samedi, nous a laissés incrédules puis abasourdis; aujourd’hui c’est un sentiment de profonde tristesse et un désarroi certain tant Christophe va terriblement manquer à notre communauté dont il était devenu l’un des piliers majeurs.

Son investissement indéfectible, sa rigueur et son professionnalisme, sa vision de ce que doit être le service à la communauté, sa curiosité et son enthousiasme, sa disponibilité et son ouverture aux autres, sa volonté de fédérer au-delà des « chapelles » sont autant de traits marquants de la personnalité de Christophe. Ajoutons un collègue respecté et estimé avec qui il faisait bon partager un moment autour d’un café, d’une dégustation de vins espagnols ou d’une bonne assiette que ce soit pour parler « architecture, cambouis et uchronies du Unix-haters», de nouveaux concepts dont il était toujours à l’affût, mais aussi plongée sous-marine ou tout simplement se marrer… 

A titre personnel, j’ai rencontré Christophe alors tout jeune administrateur système de l’unité MIG (je peux vous dire que c’était chaud ;-)) et suivi ses évolutions jusqu’à ses multiples responsabilités d’aujourd’hui, en passant par la construction de la plate-forme Migale à Jouy puis ABIMS à Roscoff. Bâtisseur et « passeur », Christophe a investi tous les champs de l’activité acquérant une palette de compétences peu commune et sachant repérer et accompagner les jeunes talents. Il s’est révélé visionnaire et innovant en promouvant l’environnement Galaxy, devenant un acteur reconnu au niveau international. Prenant régulièrement « son bâton de pélerin » comme il disait, Christophe avait aussi cette qualité rare de savoir établir des ponts entre les scientifiques de l’hexagone en identifiant les solutions bioinformatiques: il était « l’interface » idéale pour réussir à faire interagir les différentes communautés sans jamais chercher à se mettre en avant. Par exemple, c’est fort de ses réalisations audacieuses avec la communauté métabolomique (l’excellent W4M !), qu’il a fait la démarche d’aller vers les protéomiciens et su nous convaincre de réitérer l’aventure en nous proposant de construire ensemble le projet ProteoRE; les collègues ici, se souviennent de son écoute attentive, l’œil pétillant, et de l’enthousiasme qu’il suscitait chez eux lors de nos réunions grenobloises; pour nous c’était un plaisir de travailler avec lui aussi bien sur le plan professionnel qu’humain ! Ce projet est aujourd’hui ouvert au public et nous mesurons ce qu’il lui doit. C’est cette vision fédérative au service de la collectivité qu’il nous laisse en héritage, à nous de continuer de la faire vivre…

Si la disparition prématurée de Christophe nous laisse inconsolable, son dynamisme et son sens aigu du « construire ensemble » qu’il a insufflé     au sein de la communauté (pas que) bioinformatique font que, j’en suis certain, son souvenir restera pour longtemps dans nos esprits, que ce soit au travers de la poursuite de ses projets ou de son parcours en tant que source d’inspiration.  

Nous adressons tout notre soutien et sommes de tout cœur avec sa famille, ses proches, amis et collègues dans cette douloureuse épreuve,

Yves Vandenbrouck et de la part de l’équipe ProteoRE (Virginie Brun, Florence Combes, Maud Lacombe, Lien Nguyen, Lisa Perus, Marianne Tardif, Christophe Bruley, Benoit Gilquin, Valentin Loux)    

 

Quelqu'un de dévoué

Je n'ai pas eu l'opportunité de travailler en vrai avec Christophe Caron, mais le peu de fois où nous avons échangé, m'ont permis de découvrir quelqu'un de dévoué pour son travail.

J'aurais absolument aimé continuer d'échanger avec lui, concernant les thématiques du #StorageDay2018, ingenum, etc. Et j'appelle vivement à organiser un StorageDay2019 en son hommage!

Je viens d'apprendre sa mort, c'est un vrai choc pour moi! Que son âme reste en paix....

Toutes mes condoléances à sa famille, ses proches, ses amis et ses collègues!

Amel RABOUDI
Doctorante CIFRE
Fealinx – Inserm - UTC
Twitter : @Raboudi_Amel

Texte d'Erwan Corre et Gildas Le Corgullé lu aux obsèques

Texte  d'Erwan Corre et Gildas Le Corgulllé lu aux obsèques de Christophe

Christophe avait rejoint la Station Biologique de Roscoff en décembre 2008 après avoir passé de nombreuses et très riches années à Jouy.

Mu par son irrésistible talent d’entrepreneur, nous avons pu faire grandir tous ensemble dès 2009 la plateforme ABiMS, dont les premières graines avaient été semées par Olivier Collin quelques années auparavant. 

Au même moment, enthousiasmé par la proximité de la mer, Christophe décide de se lancer dans une nouvelle expérience de marin en entraînant ses collègues josaciens (auxquels il faisait croire qu’il faisait toujours beau à Roscoff) ….. en les entraînant donc très rapidement sur les premiers récifs venus. 

Quitte à finir à l’eau, il décide donc de se concentrer sur sa passion de toujours : la plongée sous marine. Et finalement, Virtual Regatta, s’avèrera être une alternative toute à fait satisfaisante et sécurisante ainsi qu’un lieu idéal pour donner libre court à son goût de la compétition . 

Son énergie, son dynamisme et son sens du travail en réseau nous permettrons d’être impliqués dans de nombreux projets enthousiasmants où son approche agile, pragmatique et bottom-up séduisait les collaborateurs …  peut être plus encore que ses emails dénués de voyelles et souvent également dénués de verbes et de compléments, mais emails affreusement efficaces.

Christophe était un bâtisseur dans l’âme. Grand collectionneur d’outils Festools ou Makita il avait la capacité de nous embarquer tous dans ses projets avec dynamisme et bonne humeur, jusqu’à mobiliser l’équipe entière pour remettre à niveau la pelouse d’une de ses amie à Santec

Attaché profondément au travail en groupe, et au bien être de chacun, il aura permis à l’équipe de passer de 5 ingénieurs et techniciens à près de 18 personnes. Il sera également parvenu à pérenniser les emplois de 3 personnes au sein de l’équipe. 

Il aura scellé de manière durable la cohésion de l’ensemble du service grâce à l’organisation de réunions formelles et informelles comme les sorties d’équipes au Lac du Drennec, sur l'Île de Batz, à Carantec ou des BBQ autour d’un peu de pâté … parfois périmé

Nous aurons tous bénéficié, en tant que membres de ses équipes à Jouy, à Roscoff et à Toulouse ou comme simple collaborateurs, de sa grande expérience et de son sens du travail collectif. 

Christophe ‘’CC’’ était quelqu’un de profondément généreux tant dans ses emportements que dans toute l’énergie qu’il nous mettait à disposition pour mener à bien nos projets.

Il savait faire preuve de pugnacité et avait des convictions fortes mais s’avait également s’ouvrir à d’autre opinions et n’hésitait pas à partager avec quelques uns d’entre nous ses doutes.

Il aura été aussi un des premier à saisir les potentialités offertes par un autre outil : Galaxy. Et sera parvenu à fédérer la communauté française autour de cet outil en donnant naissance au groupe de travail de l’IFB et au projet Workflow4Metabolomics, né comme il aimait à le rappeler d’une réponse pragmatique au besoin des utilisateurs

Fidèle à ses talents d’animateur Christophe a, par son humour, insufflé dans ce groupe, comme dans tous ceux auxquels il a participé, une ambiance de travail motivante et plus que conviviale. 

Les évènements et les formations de ces groupes de travail resteront un grand souvenir pour les personnes impliquées. En particulier les soirées qui s’éternisaient sur des fous-rires, des mouettes, des monologues sur les outils Festools (oui, encore), des discussions tardives et des promesses de colloque aux Maldives ...

Christophe à force d'énergie avait poursuivit une carrière exceptionnelle : recruté comme technicien réseaux il avait récemment pris la direction d’une l'unité de l’INRA. 

Fervent défenseur des projets fédératifs, il a joué un rôle crucial dans la refonte de l’IFB en 2017. Il était, entre autre, le chef d’orchestre de sa Task Force, d’une dizaine d’ingénieurs venant de toute la France, engagés pleinement à ses côtés pour le montage de la nouvelle infrastructure de calcul. Car comme le disait simplement l’un d’entre eux : “Parce que Christophe !”

Près de 200  personnes au travers la France et en Europe ont montré une marque d’affection et de respect pour Christophe depuis ces 3 derniers jours. Parce que c’était ça la CC Connection, des pieds à terre partout : Pasteur, Strasbourg, Jussieux, Rennes, Jouy, Toulouse, Bordeaux, Grenoble, la salle visio de Roscoff, Santec, le Lounge de Roissy et d’Orly et … C’était la question récurrente : « mais du coup, tu es où là, Christophe ? »

Un albatros a pris son envol et son absence va laisser un vide immense. 

Les hommes aiment parfois laisser quelque chose derrière eux. Ne t’inquiète pas pour ça, tu as marqué ton passage et tout à chacun, nous tâcherons de faire au mieux pour continuer ce que tu as entrepris. 

J'ai appris cette nouvelle il

J'ai appris cette nouvelle il y a quelques jours, vivant à l'autre bout du monde, et comme beaucoup, je suis un peu sonné.

Christophe était quelqu'un de très compétent et impliqué dans le domaine professionel, capable de soulever des montagnes envers et contre tout (ce qui n'est parfois pas une mince affaire dans le domaine de la Recherche).

Mais c'était surtout cet espèce de clown toujours de bonne humeur, avec ce sourire en coin et ce regard malicieux qui semblaient toujours vouloir dire "j'en pense pas moins".

Je n'ai techniquement travaillé que six mois dans le même labo que labo que lui, il y a maintenant plus de dix ans, et à vrai dire, je ne me souviens même plus si nous avons eu la moindre interaction professionnelle à l'époque. Mais nous sommes toujours restés en contact régulier malgré les années et les distances, et c'était toujours un plaisir de le revoir chaque fois que la moindre occasion se présentait.

Adieu l'ami, je suis certain que tu t'es déjà réincarné quelque part en un personnage des Mille et Une Nuits, à mi-chemin entre le djinn d'Aladin et Sinbad le plongeur...

Attristée, choquée par la

Attristée, choquée par la disparition soudaine de Christophe, je n’arrive pas à me dire que je ne le reverrai pas. Je ne peux, comme tout le monde, que louer ses qualités humaines autant que professionnelles. J’ai rencontré Christophe lors de nos premières formations organisées sur la plateforme migale il y a déjà une dizaine d’années et l’ai ensuite cotoyée à de nombreuses reprises. Toujours par monts et par vaux entre Toulouse, Paris et la Bretagne Christophe savait quand même trouver du temps pour chacun (autour d’un verre ou dans un couloir). J’ai pu apprécier sa présence lors de ma soutenance de thèse l’an passé. Ton dynamisme, ton sourire nous manquera. La communauté bioinformatique perd bien plus qu’un membre important. Toutes mes pensées pour ses proches (famille et amis).

 Julie Aubert                                       

C'est au cours de

C'est au cours de l'organisation des Ecoles de Bioinformatique de Roscoff que j'ai rencontré Christophe. Il était accessible, toujours disponible et accueuillant, que ce soit pour un étudiant ou un collègue. Très professionel, mais toujours avec une pointe d'humour, les réunions avec toi devenaient un plaisir. Je ne sais pas comment tu arrivais à donner de ton temps, de ton énergie et de ta bonne humeur à autant de personnes, c'est toute une communauté à qui tu vas terriblement manquer. Je garderai le souvenir des dîners de gala à JOBIM, des plateaux de fruits de mer à Roscoff. Et ton sourire.

Morgane Thomas-Chollier

C'est avec une grande

C'est avec une grande tristesse que Célia et moi avons appris cette terrible nouvelle.

Nous avons tous les deux rencontrés Christophe lorsque nous travaillions à MIG.

Nous garderons le souvenir de son incroyable dynamisme et sa grande gentillesse.

Nos pensées vont à ses proches et ses collègues.

Christophe va beaucoup nous manquer.

 

Célia Michotey et Michaël Alaux

Christophe faisait partie du

Christophe faisait partie du comité scientifique de la plateforme bioinformatique South Green, et sa participation y était appréciée pour son énergie positive, ses avis constructifs et éclairés, toujours soucieux du collectif, et aussi pour toute la sympathie qu’il dégageait. Son regard bienveillant va nous manquer. Nous avions aussi l’occasion de le croiser au travers de différentes réunions de projets et de conférences, et certains d’entre nous avaient eu la chance de le côtoyer assez pour devenir amis. Nous avons une pensée émue pour sa famille et tous ces proches.

Au nom du collectif South Green.

 

Tu vas nous manquer

Tu vas nous manquer Christophe. Tu étais de si bonne compagnie. C'était vraiment agréable de travailler et de rigoler avec toi. Toujours de bons moments. De bons souvenirs.. On est triste.

Denis Puthier

J'ai fait la connaissance de

J'ai fait la connaissance de Christophe peu de temps après mon arrivée à l'INRA au début des années 2000 mais je ne saurais pas dire quand exactement. 

Le souvenir que j'en garde est celui d'un contact très rapidement chaleureux. Ce contact chaleureux est devenu une évidence sans que je sache exactement pourquoi. Nous étions dans des unités différentes dans des centres différents et même dans des départements différents mais nous partagions la même activité, la bioinformatique. Il avait accepté très gentiment de co-encadrer avec moi un stagiaire que j'avais encadré en M1 à Toulouse et qui partait suivre un M2 à Paris, en 2005 comme j'ai pu le vérifier. A plusieurs autres reprises il avait répondu favorablement à des sollicitations malgré ses nombreuses activités.

Je l'ai croisé récemment en mars à Toulouse lors d'une réunion et le lendemain encore à la cafétéria où il m'avait salué de son sourire asymétrique et chaleureux.

Je ne me fais pas à l'idée de sa disparition.

Thomas

Laboratoire de génétique cellulaire
INRA Toulouse
BP 52627, 31326 Castanet Tolosan Cedex, France
Tel: +33 (0)5 61 28 54 57

Plus de petit-déjeuners,

Plus de petit-déjeuners, verres (rhums arrangés dont celui au wasabi pendant lequel j'avais filmé ta réaction), debriefs, potins, fous-rires à chacun de tes passages sur Paris et bien entendu pendant les écoles AVIESAN/IFB à Roscoff (sans compter les heures d'échanges par mail, sms et hangout en pleine nuit)...c'est trop triste.

J'ai eu la chance de commencer ma carrière à tes côtés fin 2005 et depuis nous avons toujours souhaité continuer à collaborer même à distance.

Tu as toujours été plus qu'un collègue pour moi.

Tu vas nous manquer.

Je pense également très fort à tes proches.

Cette horrible nouvelle m'a

Cette horrible nouvelle m'a abasourdi et laissé dans voix.

Christophe avec qui j'avais parlé encore il a peu de temps au téléphone, toujours avec une énergie incroyable.

C'est un terrible manque pour toute la communauté bioinformatique. Christophe était un éminent scientifique avec une personnalité profondément humaine, dynamique et attachante.

Je pense à sa famille, à ses proches à qui j'adresse toutes mes condoléances et un message de soutien dans ce moment extrêmement difficile.

Alexis Groppi

Dr Alexis Groppi
Directeur adjoint du CBiB - Chargé de mission du CGFB
146, rue Léo Saignat - Case 68 - 33076 Bordeaux Cedex
T. +33 5 57 57 12 18
P. +33 6 35 95 04 87
www.cbib.u-bordeaux2.fr

J'apprends cette terrible

J'apprends cette terrible nouvelle avec beaucoup de tristesse et je pense en premier lieu aux proches de Christophe... La soudaineté de son décès rend difficile à imaginer qu'il ne sera plus là pour les prochaines discussions autour de projets qu'il menait, toujours avec le soucis de l'interet collectif, qu'il ne sera plus là aux pauses café avec son sourire et qu'il ne présentra plus les contributions francaises dans les meetings. Christophe était un collègue exceptionnel et j'ai pu apprécier, en maintes occasions, sa gentillesse, sa sensibilité, sa droiture, son courage tranquille et la surete de son jugement. Il va nous manquer.

Macha

 

Une profonde tristesse et un choc

Cher Christophe,

Plus qu'un collègue, qu'un bioinformaticien, c'est une communauté de vie, un ami que j'ai perdu ... Ce départ si brutal me laisse sans voix, je me faisais déjà une joie de refaire le rituel annuel à JOBIM avec un repas à base de crêpes ou dans un restaurant japonais. Je ne saurai que saluer comme d'autres ton travail acharné, ta volonté de partager et la mise à la disposition de la communauté de tant de choses, non seulement pour les machines (un jour le TOP500 ...) mais surtout de tes énormes qualités humaines.

Adieu :-(

C'est avec une immense

C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès tragique de Christophe. Comme beaucoup, je retiendrais de lui son enthousiasme et son energie communicatives. Grâce à cela, il savait fédérer sur des projets toujours innovants. J'ai également pu apprécier ses qualités humaines qui en faisait un collègue avec qui on aimait travailler. Son charisme, son enthousiasme, son energie et sa gentillesse vont nous manquer. J'ai une pensée émue pour ses proches à qui il va manquer encore plus.

Hadi Quesneville

C'est avec énormément de

C'est avec énormément de tristesse que j'ai appris la disparition de Christophe. Je l'ai côtoyé depuis longtemps, nos premières conversations remontant à l'utilisation de Taverna, en 2004 :) Comme beaucoup pourront le dire, il a été un précurseur et un moteur dans de nombreuses actions de la bioinformatique française (les workflows, les services web, etc.). Mais ce que je retiendrai par dessus tout c'est son dynamisme, sa capacité à rassembler, et son incroyable gentillesse. Il va me, nous, manquer énormément.

Hervé

C'est avec tristesse que j'ai

C'est avec tristesse que j'ai appris le décé de Christophe. Je l'ai connu alors qu'il s'occupait de la plateforme MIGALE a Jouy en Josas. Il m'a fortement aidé en mettant a disposition les ressources et les compétences de la plateforme MIGALE. Ce que je retient de lui, c'est surtout sa disponibilité, sa gentillesse et son professionnalisme. J'adresse mes condolèances a ses proches et sa famille    

décès de Christophe Caron

Comme tous ceux qui connaissaient Christophe, je suis très choquée de la nouvelle de sa disparition. Christophe nous manquera énormément. Il était positif, collectif et aussi très concret dans les projets qu'il menait. J'ai pu en bénéficier à la fois en tant qu'utilisatrice de la plateforme Migale et dans des discussions très inspirantes autour d'AgroDataRing ou du rôle d'Ingenum avec le département BAP ou de l'Institut Français de Bioinformatique. Je voudrais également transmettre mes plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et collaborateurs proches.

Anne-Françoise Adam-Blondon

URGI, INRA, Route de Saint-Cyr, 78000 Versailles

https://urgi.versailles.inra.fr/

Christophe

Toute la communauté Biogenouest est sous le choc. Elle vient de perdre un ami.


Christophe, tu etais une

Christophe, tu etais une personnalité exceptionnelle, capable de fédérer comme personne dans notre communauté et au delà. Tu étais un travailleur acharné, un infatiguable catalyseur, des idées à profusion... Merci d'avoir eu autant d'énergie et d'inventivité pour permettre la naissance et l'accompagnement de tant de projets dans lesquels nous avons pu nous éclater tous ensemble : Workflow4Metabolomics, les formations, le GT Galaxy, AgroDataRing, Ingenum et le petit dernier avec OMeR...Mais tu étais également un ami très cher et très proche - ma peine est immense et est à l'image du vide que tu vas laisser dans nos vies et notre communauté. Une pensée amicale à tes proches collaborateurs que tu n'avais fait rencontré (Gildas, Erwan, Valentin, Franck, Olivier, Michael, Hervé, Christophe, Nicolas, ... et tant d'autres). Une pensée pour ta compagne et ta famille. Je n'arrive pas à croire que tu nous a quitté et tu vas nous manquer.

C'était une personne

C'était une personne exceptionnelle, des qualités humaines qu'on ne peut énumérer, une rigueur et une droiture toujours constructives, et capable de fédérer comme personne dans notre communauté morcelée. C'était surtout un copain que beaucoup pleurent. Une pensée également pour sa compagne que je n'ai jamais eu la chance de rencontrer.

Été 2016, Bloomington, à la Galaxy Community Conference. Premier speech en anglais pour notre Christophe national.

A mon Ami Christophe

Je ne peux croire que tu nous ais déjà quitté !

Je sais que depuis une réalité plus subtile ta consience est toujours présente et active et que nous continuerons à nous parler à travers nos rêves. Tu vas terriblement me manquer sur le plan physique, manquer à toutes celles et ceux avec qui tu construisais ce beau projet au niveau nationale avec la nouvelle IFB; manquer douloureusement à la communauté Galaxy.

Je garderai toujours le souvenir de notre première collaboration, dans les années 90 avec le projet GrainGenes; mes premiers pas, grâce à toi, dans le monde de la bio-informatiques; et mes premieres lignes de commande en perl; ton implication dans le projet TriAnnot et nos appels téléphoniques à 2h00 du matin car j'avais un problème informatique; les restos japonais avec Franck; ton enthousiasme, ton implication, toujours présent dans les grands projets collectifs. Oui, Christophe, tu es une belle personnalité toujours au Service et avec une conscience aïgue du collectif.

Je garderai le souvenir de ta gentillesse, de ta disponibilité, de ta générosité, des semaines que nous avons passées dans ta maison de Roscoff avec Sandra.

Au regard de l'éternité bientôt je viendrai te rejoindre et alors nous pourrons reprendre nos disccusions joyeuses et animées.
Tu m'as devancé dans ce voyage de Lumière, ce n'était pas ce qui était prévu ...

Philippe Dessen a tout à fait raison, tu vas cruellement manquer à la bio-informatique française. Tu vas manquer à nous tous.

"C'est seulement losque vous boirez à la rivière du silence que vous chanterez vraiment. Et quand vous aurez atteint le sommet de la montagne, vous commencerez enfin à monter. Et lorsque la terre réclamera vos membres, alors vous danserez vraiment." Khalil Gibran

Philippe

 

INRA UCA UMR 1095 - Génétique, Diversité et Ecophysiologie des Céréales
Service Informatique Bio Informatique
Philippe LEROY
5 Chemin de Beaulieu
63039 Clermont-Ferrand cedex 2

d&cès de Christophe

 

Très attristé par cette nouvelle dominicale, j'aimerai évoquer de vieux souvenirs au début de la carrière de Christophe

lorsqu il était encore à Jouy. Nous faisions dans le cadre du GIS INFOBIOGEN au milieu des années 90 des formations

itinérantes. Christophe nous avait ouvert toutes les ressources de ses serveurs  et avait avec grande efficacité permis

une utilisation des différents outils et bases de données en place à l'INRA.

Bien que n ayant pas eu plus récemment de contacts directs, il est évident que Christophe a joué un rôle majeur dans la

mise en place du NGS à la fois avec une maitrise des services Galaxy  et l'organisation  des "cours de Roscoff".

La bioinformatique française perd aujourd hui un acteur majeur .

Philippe Dessen

 

 

 

 

 

Philippe Dessen

UMR 985 INSERM

Institut Gustave Roussy

94805 VILLEJUIF

Je suis terriblement triste

Je suis terriblement triste d’apprendre que Christophe nous a quitté.

J’ai eu la chance de le connaître à Roscoff où il a encadré mon stage de Master 2 il y a plus de 6 ans. J’ai apprécié ses nombreuses qualités humaines, en plus de son enthousiasme au travail et dans tous ses projets. Depuis, il a toujours été présent pour me prodiguer ses conseils, et m’informer des évènements qu’il jugeait important pour ma culture bioinformatique. Nos rencontres et discussions me donnaient à chaque fois l’impression d’être à nouveau son stagiaire.

Il me manquera comme à beaucoup d’entre nous.

Christophe Habib

 

Christophe, tu es parti trop vite

Je suis très attristée par cet événement tragique, et encore sous le choc, comme beaucoup d’entre nous. Christophe était tellement plein d’énergie, toujours enjoué et d’une grande gentillesse. J’ai surtout appris à le connaître quand il a rejoint l’unité MIG peu de temps après sa création. J’ai pu apprécier son enthousiasme et son goût prononcé pour les actions collectives et observer la détermination avec laquelle il menait chacun de ses projets. Clairement, nous lui devons la création de la plateforme Migale pour laquelle il s’est énormément investi avant de rejoindre Roscoff. Depuis son retour à l’Inra, c’est avec plaisir que nous l'accueillions parfois au labo où il avait sa place comme s’il n’était jamais parti. J’ai du mal à réaliser que nous n’aurons plus nos discussions informelles et affectives sur nos trajectoires respectives. Son sourire et sa bonne humeur resteront attachés à son souvenir. Sophie Schbath

Unité Mathématiques et Informatique Appliquées, du Génome à l'Environnement (MaIAGE)

INRA - Jouy-en-Josas

Christophe

 

C'est une terrible nouvelle que d'apprendre la disparition de Christophe.

Je l'ai connu vers 1998 date a laquelle il m'a mis le pied a l'etrier: on démmarrait le projet de génomique comparée des levures Genolevure et c'est grace a lui que l'equipe de Grignon a pu participer a ce projet grace a ses conseils, son soutien constant et sa disponobilité à toute épreuve.

On s'est ensuite perdu de vue pour mieux nous retrouver a l'occasion d'un projet Européen, dans lequel nous allions participer.

Christophe était un etre humain unique, gentil, passioné, patient avec ses collegues, et tellement compétent, ne comptant jamais son temps et ses efforts..

Comme d'autres je lui dois beaucoup. Je ne l'oublierai pas.

Serge Casaregola (Inra, CIRM-Levures, Jouy-en-Josas)

L'annonce du décés  de

L'annonce du décés  de Christophe m'a profondément attristée, même si je l'ai peu connu. Christophe se remarquait par sa simplicité, sa grande disponiblité et son sens du collectif, des qualités rares et précieuses. C'est ce souvenir que je garderai  

Thérèse

Thérèse COMMES
Professeur UM
Equipe et plateforme Bioinformatique et Biomarqueurs (Bio2M)  
Institut de Recherche en médecine regeneratrice, INSERM U1183
Hôpital Saint-Eloi, 80, av. Augustin Fliche 
34295 Montpell

Le décès de Christophe me

Le décès de Christophe me sidère et me révolte. Il me sidère par sa brutalité, sa soudaineté, sa violence. il me révolte par l'injustice qu'il y a à nous priver de quelqu'un comme lui.

Cela a déjà été dit mais Christophe était vraiment quelqu'un d'exceptionnel tant pas ses qualités professionnelles que sur le plan personnel. Travailler avec lui était réellement un plaisir de chaque instant. Il avait une force de travail impressionnante, était inventif face aux problèmes, savait convaicnre. Mazis au dela de ça, il jouait collectif 

J'aurais suivi Christophe sur n'importe quel projet car je savais qu'il l'aurait mené à bien 

Le vide qu'il laisse est immense, nous avions encore tellement de choses à faire ensemble

 

 

 

 

Fred de Lamotte

INRA Montpellier - UMR Agap - Equipe Intégration des données