IR

Rappel : Quatre postes (CDI) de bioinformaticiens/biostatisticiens (H/F) à l’Institut Pasteur (Paris)

 

Le Hub de Bioinformatique et Biostatistique, créé en 2015 pour apporter un support dans ces domaines aux Unités et Plateformes de l’Institut Pasteur, recrute quatre bioinformaticien·ne·s pour permettre la prise en charge des demandes croissantes en bioanalyse.

Selon les profils et les besoins, les personnes recrutées pourront être affectées pour une part de leur temps dans les Unités de recherche et/ou les Plateformes technologiques.

Ingénieur de recherche en modélisation et statistiques multivariées

L'activité s'exerce à l'Institut Jean-Pierre Bourgin (INRAE Versailles), une grande unité de recherche en biologie végétale regroupant 28 équipes et 300 personnes. Vous travaillerez au sein d'un service commun de l'unité, l'équipe Bioinformatique et Informatique, en interaction avec plusieurs équipes de recherche de l'unité qui ont des projets nécessitant vos compétences.

Quatre postes (CDI) de bioinformaticiens/biostatisticiens (H/F) à l’Institut Pasteur (Paris)

 

Le Hub de Bioinformatique et Biostatistique, créé en 2015 pour apporter un support dans ces domaines aux Unités et Plateformes de l’Institut Pasteur, recrute quatre bioinformaticien·ne·s pour permettre la prise en charge des demandes croissantes en bioanalyse.

Selon les profils et les besoins, les personnes recrutées pourront être affectées pour une part de leur temps dans les Unités de recherche et/ou les Plateformes technologiques.

Ingénieur-e en biologie computationnelle pour l'annotation fonctionnelle

GenPhySE est une unité mixte de recherche entre INRAE, l'Institut National Polytechnique de Toulouse et l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse. Créée en 2014 par la fusion de trois unités toulousaines, elle regroupe 155 agents permanents et environ 80 non titulaires et réunit des compétences de biologie moléculaire, de physiologie, de génétique quantitative et de mathématique et statistique. Vous serez positionné-e pour 50 % dans l'équipe DynaGen (Dynamique des Génomes) et pour 50 % dans l'équipe Sigenae (plateforme d'analyse bioinformatique de données de génomique animale).