Ingénieur bioinformaticien (H/F) « Single-cell RNAseq »

 CDD · Ingénieur autre  · 24 mois (renouvelable)    Bac+5 / Master   C2VN, INSERM 1263 Aix-Marseille université · Marseille (France)  Salaire en fonction du diplôme et de l’expérience, suivant les grilles de la fonction publique

 Date de prise de poste : 1 octobre 2021

Mots-Clés

bioinformatique, single cell, 10X genomics, biologie

Description

Poste à pourvoir au sein du C2VN Centre de recherche en CardioVasculaire et Nutrition (https://c2vn.univ-amu.fr). Le C2VN est une unité mixte de recherche sous la triple tutelle d’Aix-Marseille Université, de l’INSERM et d'INRAE qui se situe sur le Campus Universitaire de la Timone au sein de la cité Phocéenne. Dans le cadre d’un projet financé par l’ANR (MOST), la personne recrutée travaillera au sein de l’équipe 2 du C2VN, dirigée par le Pr MC Alessi, dans le groupe « Plaquettes et Mégacaryocytes » sous la responsabilité du Dr Marjorie Poggi. Le groupe étudie les mécanismes moléculaires et cellulaires des thrombopénies constitutionnelles, principalement liées à des mutations localisées dans des gènes impliqués dans la mégacaryopoïèse, notamment dans des gènes codant des facteurs de transcription (FLI1, GATA1, ETV6).

Descriptif du poste

Le (la) candidat(e) sera en charge du démultiplexage et de l’analyse de données de single-cell RNA-seq issues de cellules de patients atteints de thrombopénies héréditaires. Il devra prendre en main certains pipelines déjà conçus, les adapter aux besoins des projets à venir et produire des rapports de résultats en tenant compte des demandes des porteurs de projet. Il devra être à même d'améliorer les pipelines existants pour y introduire de nouvelles méthodes issues de la littérature.

Compétences requises

1. Maîtrise de la programmation en R, PYTHON.

2. Maîtrise des logiciels requis pour l’analyse de données génomiques et single cell (CellRanger, Seurat, monocle, Citeseq, …).

3. Compréhension pratique des méthodes mathématiques d’analyse de données multidimensionnelles (data normalisation, quality control, clusterisation, t-SNE, UMAP, pseudotime, …). Expérience de données « single-cell » serait un plus.

4. Connaissance en administration système sous Unix/Linux, Ubuntu, Shell

5. Connaissance pratique des outils de conteneurisation (Docker, Singularity), gestionnaires de version (Git) et gestionnaires de workflow (Snakemake) souhaitée.

Profil recherché

1. Master ou PhD en bioinformatique

2. Expérience réussie en bioinformatique appliquée aux données génomiques ou transcriptomiques, idéalement à l’échelle single-cell.

3. Capacités organisationnelles, présentation synthétique des résultats scientifiques.

4. Bonne communication avec les chercheurs en biologie, intérêt pour les questions biologiques.

5. Habitude du travail en équipe, capacités d'écoute et de proposition. Autonomie.

6. Intérêt pour les aspects méthodologiques de l'analyse de données. 

Candidature

Procédure : Envoyer un mail, CV, lettre de motivation

Date limite : 15 septembre 2021

Contacts

marjorie poggi

 maNOSPAMrjorie.poggi@univ-amu.fr

Offre publiée le 30 juillet 2021, affichage jusqu'au 20 septembre 2021